Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Migrations et mafias : un marché très lucratif

Accueil > Articles > Migrations et mafias : un marché très lucratif

Pour ceux qui la pratiquent, la criminalité a deux attraits : elle rapporte beaucoup d’argent et elle procure une vie épique et aventureuse. Pour ceux qui la subissent, elle déstabilise les sociétés et elle accroît sans cesse la violence subit par les groupes. Le phénomène migratoire massif que l’Europe connaît depuis 2012 entre dans cette catégorie. Les migrants qui partent du Moyen-Orient ou d’Afrique pour venir en Europe passent par des réseaux très structurés, tenus par les mafias, et qui leur apportent beaucoup d’argent. Certes, le trafic d’être humain est moins lucratif que le trafic de drogue et la contrefaçon, mais il est moins dangereux. La géopolitique des migrations se mêle à celle des mafias pour dessiner la face sombre de la mondialisation, celle du crime et des délits.

L’ONG Global Financial Integrity estime ainsi tous les ans le chiffre d’affaires mondial de la criminalité. Pour 2015, elle dresse le bilan suivant :

Trafic de stupéfiants : 320 milliards (Mds) de dollars
Contrefaçons : 250 Mds$
Travail forcé et trafic des êtres humains : 150 Mds$
Trafic de carburants : 11 Mds$
Trafic d’espèces protégées : 10 Mds$
Trafic d’objets d’art : 4 Mds$
Trafic de diamants et d’or : 3 Mds$
Trafic d’organes humains : 1 Mds$
Trafic d’armes légères : 1 Mds$

Comme toujours, ces chiffres sont des approximations, surement inférieures à la réalité, les criminels ne déclarant pas, bien évidemment, les rapports de leurs crimes. Ils mettent toutefois en troisième position le trafic d’être humain, qui est extrêmement lucratif. Pour l’Europe, les mafias sont présentes en Afrique et au Moyen-Orient où elles encouragent les départs, sachant que c’est elles qui assurent la logistique du transport et qu’elles se font payer pour cela. La mafia albanaise est le groupe le plus présent dans le trafic de migrants, et aussi le plus cruel. Forgées dans cet État déliquescent et mafieux qu’est l’Albanie, elles ont profité du chaos du Kosovo pour se créer une base arrière où faire transiter leurs fonds, entrainer leurs hommes et forger leurs équipes. Ayant passés des accords avec les mafias italiennes, elles contrôlent fortement les vagues migratoires.

Migrations et crimes organisés

Lire la suite