Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Margaret Thatcher a sauvé l’Angleterre : la preuve par les chiffres

Accueil > Articles > Margaret Thatcher a sauvé l’Angleterre : la preuve par les chiffres

Margaret Thatcher, la brutalité ? Tel semble être aujourd’hui le mot qui rassemble tous les candidats à l’élection présidentielle de 2017 contre François Fillon, candidat désigné par la droite en novembre dernier. De Le Pen à Mélenchon en passant par Bayrou, Peillon ou Macron, on a soudain découvert que l’ancien Premier ministre avait l’odieuse intention de supprimer 500 000 emplois publics en 5 ans et qu’il comptait réformer notre système de santé, pour citer deux de ses mesures les plus cruelles. Pire, il ne s’en cache même pas, profitant de toutes les occasions pour dire combien il « aimerait bien laisser dans l’histoire une trace aussi forte que celle de Mme Thatcher ». Le gros mot est lâché. Fillon = Thatcher = Brutalité, CQFD.

En réalité, François Fillon ne dit pas exactement qu’il compte mettre en œuvre un programme parfaitement similaire à celui de la « Dame de Fer » en son temps, même s’il est évident qu’il s’articule autour du « moins d’État » et du recul de la dépense publique effrénée. Il revendique avant tout la possibilité d’agir positivement pour son pays, pays qu’il voit depuis quelques années déjà dans une situation proche de la faillite, ainsi qu’il l’explique dans la vidéo jointe au tweet ci-dessous (24″) :

« Je n’ai jamais de problème à être comparé à une personne qui a sauvé son pays… mais je n’ai pas du tout envie d’être comparé à M. Hollande qui n’a rien fait pour sauver son pays. »

Les voix n’ont pas manqué pour nous expliquer que Margaret Thatcher n’avait nullement sauvé son pays, bien au contraire. Ce fut par exemple le cas du journaliste Thomas Sotto le 23 novembre 2016 sur Europe 1 (de 08′ 54″ à 10′ 40″ dans la vidéo ci-dessous) :

Lire la suite.