Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Un Souper en Médoc

Accueil > Articles > Un Souper en Médoc

Un souper en Médoc se passe en 1849, dans cette France qui ne sait pas encore trop vers quel chef se donner, où perdurent les mythes de la Révolution, où percent les nouveautés de la modernité. Un couple invite des amis dans leur domaine de la Tour de By. Les amis y restent trois jours et se baladent dans le Médoc, entre la pointe de sable et les comices à Lesparre. Est présente toute la sociologie bordelaise : le pharmacien et le notaire, le prêtre et des dames de conversation. On y parle politique et avenir du Médoc, on essaye de se distinguer de Bordeaux. On est en province et on cherche à copier le modèle parisien, notamment pour l’ordonnancement du dîner.

On retrouve ici l’évocation gastronomique du Souper de Babette et du Souper entre Talleyrand et Fouché. L’orage y est tout aussi lourd, même si la situation politique est moins tendue. On retrouve une tranche de la vie de province, à la manière d’un Balzac, et on se plonge dans ce Médoc de la moitié du siècle.

Le livre est bien documenté, les personnages sont convaincants, et la description de la société médocaine détaillée et approfondie. C’est un livre parfait pour cet été, au style frais et souple. C’est un roman sur le vin, mais surtout un roman sur une région du vin. On y découvre des vignes et des hommes, des préoccupations parfois éloignées parfois proche de notre situation actuelle. Les scènes de vie sont assez savoureuses et la description du souper, plutôt des trois soupers, ne manque nullement de charme. C’est un livre de voyage exotique pour ceux qui n’aiment pas voyager loin : le voyage peut être à portée de verre.