Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Echecs et réussites dans le supérieur

Accueil > Articles > Echecs et réussites dans le supérieur

Etudes supérieures : nombres de diplômes et réussite en licence

Evolution du nombre des principaux diplômes de l’enseignement supérieur universitaire

JPEG - 24.5 ko

En 7 ans, on constate une évolution importante du nombre de diplômes délivrés. Sans surprise, ce sont les Lettres qui arrivent en tête. Elles regroupent, outre les lettres classiques et modernes, les langues, l’histoire et la géographie. Le faible nombre de licences délivrées en Sciences n’est pas surprenant, étant donné que beaucoup d’élèves intègrent, après le bac, des classes préparatoires, ou des écoles d’ingénieur. Il ne reflète donc pas le nombre réel d’étudiants en science dans le pays.

Cursus licence : évolution de la réussite en 3 ans

JPEG - 24.4 ko

Qui a dit que l’université n’était pas sélective ? Moins de 30% des élèves parviennent à boucler leur licence en 3 ans, et à peine 40% en 4 ans. Ce qui signifie que 60% des bacheliers qui entrent à l’université en ressortent sans licence. C’est un taux de sélection aussi important qu’en classe préparatoire, même si la sélection se fait autrement.

Cela reste un taux global, qui masque les disparités qu’il peut y avoir entre les universités et entre les disciplines. En droit, il est assez courant que seuls 20% des étudiants parviennent jusqu’au master. La vraie sélection est là. Le baccalauréat est devenu un examen qui sanctionne un niveau d’étude. Malheur aux lycéens qui n’auront pas assez travaillés, ou qui auront eu des résultats trop justes : l’échec leur est assuré dans le supérieur.

Source : Repères et références statistiques de l’Education nationale, 2014.