Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Cracovie, ville gastronomique

Accueil > Articles > Cracovie, ville gastronomique

Chronique gastronomique

De prime abord, on ne se rend pas à Cracovie pour sa richesse gastronomique. La cuisine polonaise a des aspects intéressants, mais devient vite monotone. En revanche, la place centrale de Cracovie, le Rynek, tout autour du marché de la halle aux draps, recèle de très nombreux et très agréables restaurants qui font le charme particulier de cette ville. Dans chacun des restaurants, la décoration est très soignée, très recherchée. Que ce soit les meubles, la lumière, le design des tables et des chaises, la décoration des murs et des plafonds, tout est soigné et très agréable. Chaque restaurant a son ambiance propre et c’est à chaque fois un voyage que d’y entrer.

Le service est très bien fait, avec des personnes souriantes, attentionnées et attentives aux besoins de leurs clients. On y trouve une gastronomie très internationale : des restaurants français, argentins, italiens, des pubs irlandais… Les cafés de la place centrale proposent aussi de se restaurer, avec des plats polonais et de culture européenne.

Café littéraire

Le Rynek possède la plus ancienne librairie d’Europe, si l’on en croit la plaque posée à son entrée. Elle n’est pas très grande, mais spacieuse, et les livres sont bien présentés. Sa particularité est de proposer des fauteuils et des sièges pour s’asseoir et lire. Ce n’est plus alors seulement une librairie, mais un véritable café littéraire, qui en fait son charme. Au fond du magasin on trouve un bar, où il est possible de boire un verre et de se restaurer. Les cafés et les bières sont à des prix tout à fait abordables.

On peut aussi commander une part de quiche, une salade, des tartes et des gâteaux. On peut boire et déjeuner au bar ou bien sur les tables installées dans la librairie, qui devient alors un café et un salon de thé. C’est une idée que nos libraires devraient reprendre, plutôt que de se lamenter sur la concurrence d’Amazon et des librairies en ligne. Dans cette belle boutique, on peut venir pour y trouver un livre, pour donner rendez-vous à un ami, pour boire un verre accompagné de son livre. La librairie n’est plus alors un dépôt d’achat de livres, mais un lieu de vie, où l’on rencontre ses amis des lettres, livresque ou physique.

Découverte des bières

Cracovie est aussi le lieu rêvé de la découverte des bières. En France, on accède surtout aux bières belges, bonnes, mais très fortes en alcool, et à quelques bières françaises qui n’ont pas grand intérêt. En Europe de l’Est, on découvre un immense panel de bières, très peu alcoolisées (autour de 5°) et pourtant savoureuses et bonnes. Des bières blondes et ambrées, des bières amères et fruitées, des bières qui viennent de Tchéquie, de Pologne, de Lettonie. Les pintes servies sont de vraies pintes : 50 cl, pas les faux demis parisiens qui font 25 cl.

Elles sont vendues à des prix tout à fait raisonnables, qui font qu’il est possible de sortir du travail le soir avec des amis et de s’asseoir quelques instants à table pour boire un verre. Les boissons peuvent ainsi se boire dans des lieux de vie, des lieux de rencontre où l’on peut vivre la vie à plusieurs, avec sa bande d’amis.