Livres

Vous êtes ici : Accueil > Livres

  • Les ombres de la terre

    Publication de mes chroniques géopolitiques parues dans l’Institut des Libertés entre 2017 et 2019, agrémenté d’une introduction et d’une conclusion inédites. 510 pages grand format, 26€.

  • François le diplomate

    Etude de la diplomatie vaticane à l’aune du pontificat du pape François.

  • La révolte fiscale

    Histoire des révoltes fiscales et philosophie de l’impôt. Livre coécrit avec Victor Fouquet, fiscaliste.

  • La non-mixité. Pour une éducation innovante

    Etude sur la pédagogie scolaire et les atouts de la non-mixité à l’école.
    Livre coécrit avec Jean-David Ponci, docteur en philosophie.

  • La Monarchie de Juillet

    La parenthèse libérale. Dix-huit années qui ont transformé la France. Une histoire de la Monarchie de Juillet et une réflexion sur ce qu’est le libéralisme.

  • Total. Thèse de doctorat

    L’ensemble de ma thèse de doctorat d’histoire économique, réalisée sous la direction des Professeurs Jacques Marseille et Dominique Barjot.

  • Le Feu et le Temps

    Chroniques gastronomiques 2016.
    A la découverte de l’histoire de la gastronomie, des vignerons, des hommes de goût, pour rencontrer les multiples facettes de l’art culinaire.

  • Rebâtir l’école

    Livre préfacé par Chantal Delsol, de l’Institut (Académie des Sciences morales et politiques).
    Un ouvrage pour établir le tableau de situation de l’école actuelle et proposer des pistes de renouveau et de rénovation. Un ouvrage éminemment optimiste qui démontre que la liberté peut nous permettre de renouer avec l’excellence scolaire.

  • Gallo canto

    Édition de mes chroniques gastronomiques parues en 2015.
    Le titre de l’ouvrage : Gallo canto, le chant du coq.
    L’ouvrage est accessible en format papier et kindle.

  • Géopolitique du Vatican

    Géopolitique du Vatican, paru en octobre 2015 aux Presses Universitaires de France.
    Retrouvez-ici les recensions, les conférences et les liens qui parlent du livre.

  • Le défi migratoire

    Le défi migratoire. L’Europe ébranlée.
    Etude des mouvements migratoires qui touchent actuellement l’Europe. Pourquoi les migrants partent-ils ? Quel est le rôle des réseaux mafieux dans ces mouvements ? Quelles conséquences et quelles solutions pour l’Europe et pour les pays émetteurs ?
    Une étude dense et synthétique pour comprendre un sujet fondamental du temps présent.

  • Pie XII face aux nazis

    Une analyse de l’attitude du Pape durant la guerre, et de son combat contre le nazisme.
    Ce livre bref et dense fait la synthèse des découvertes les plus récentes sur le sujet. Il cite de nombreux documents.

  • Léon XIII, le semeur de Dieu

    Retrouvez ici des extraits du livre Léon XIII, le semeur de Dieu, que vous pouvez acquérir sur Amazon.

  • Histoire du Vin & de l’Eglise

    Amoureux du vin et amateurs d’histoire, voici un livre qui conjugue vos deux passions

  • Le dossier Galilée

    Une étude de la controverse galiléenne au XVIIe siècle et des débats scientifiques de l’époque.

  • Millésime 2015

    Publication de mes chroniques gastronomiques parues entre 2013 et 2014.

  • Parlare di vino

    Roman sur le vin. Ballade dans le vignoble, à travers les mots et à travers l’histoire. Découvrez-ici des extraits de Parlare di vino, roman viticole et historique.

  • Le Figaro : Quel bilan de 2020 ?

    Je réponds aux questions de Paul Sugy sur le bilan de l’année 2020. Géopolitique, économie, art, quels souvenirs et quelles perspectives apercevoir ?

    FIGAROVOX. - Quel évènement dans le monde vous a le plus marqué cette année et pourquoi ?

    Jean-Baptiste NOÉ. - Bien évidemment, l’épidémie de coronavirus a été le fait marquant de 2020. Mais pour évoquer un événement important dont on a pourtant peu parlé, je mentionnerai le relèvement du bitcoin, dont le cours a atteint son plus haut historique en approchant les 30 000 dollars. Après son krach de janvier 2018, beaucoup le donnait pour mort.

    Cette cryptomonnaie a pourtant montré sa capacité de redressement et de survie. Or ce qui se joue autour du bitcoin et des cryptomonnaies pourrait conduire à des changements géopolitiques majeurs dans les années à venir. Jusqu’à présent, la monnaie a été un monopole étatique. Avec les cryptomonnaies, elles échappent aux États et aux banques centrales pour devenir des monnaies privatisées.

    Or, qui contrôle la monnaie contrôle les échanges, le droit et donc la cité. Si les monnaies privées numériques venaient à l’emporter et à devenir des alternatives réelles et fiables aux monnaies étatiques, c’en serait fini des politiques publiques fondées sur la dette et la manipulation monétaire, fini aussi le privilège du dollar qui accorde aux États-Unis une prééminence juridique.

    Dans ce nouveau monde numérique qui est en train d’émerger, l’Asie a une longueur d’avance, que ce soit dans la maitrise des techniques (le bitcoin est très populaire en Corée du Sud et au Japon), des superconducteurs et des innovations. Le réveil du bitcoin, c’est un pas de plus vers l’émergence de l’Asie.

    Le bitcoin est aussi un symbole de la tension actuellement en jeu dans le monde entre les États et la société civile. Les administrations ont eu beaucoup de mal à répondre aux crises et à s’adapter, alors que la société civile a été beaucoup plus réactive et mobile. On l’a vu sur la question des masques comme sur la question des traitements. Les grandes surfaces ont été plus à même de fournir des masques que l’État français, et la société civile, les médecins, les ingénieurs ont su trouver des remèdes et développer des innovations qui ont permis en quelques semaines de répondre à l’émergence d’un nouveau virus puis de mettre au point des vaccins. Cette tension de plus en plus vive entre les administrations et les sociétés civiles est l’une des causes de la crise de la démocratie.

    Lire la suite.

Par Thèmes