Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Quand Richelieu nous livre son testament

Accueil > Articles > Quand Richelieu nous livre son testament

Découvrez des extraits du "Testament politique" du cardinal de Richelieu qui peuvent, encore aujourd’hui, inspirer ceux qui nous gouvernent.

Armand Jean du Plessis, cardinal-duc de Richelieu, est né en 1585 et mort en 1642. Il est nommé ministre des Affaires étrangères en 1616, et principal ministre de Louis XIII en 1624. Il le reste jusqu’à sa mort. Il fut aussi un homme de foi passionné, évêque de Luçon et l’un des premiers à appliquer les directives du concile de Trente (1545-1563) dans son diocèse. Son Testament politique résonne de bien des manières dans la France actuelle.

De l’art difficile de réformer

Difficulté des réformes, déjà. Richelieu cherche à abroger la vénalité des offices, qui sont des charges administratives qui pouvaient être achetées et ensuite transmises en héritage. Ce système sclérose la France et la ruine, mais il est tellement ancré dans l’esprit des gens que le cardinal sait qu’il ne pourra pas le supprimer. Il conseille donc de ne pas changer le système brutalement, mais par petites touches.

A lire sur Aleteia