Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Les mercenaires de Bob Denard

Accueil > Articles > Les mercenaires de Bob Denard

Des « Affreux » du Katanga à la GP des Comores, l’ouvrage analyse les quarante ans de mercenariat français, actif essentiellement en Afrique. L’auteur a interrogé de très nombreux acteurs, dont l’expérience permet d’avoir une vision plus fine et moins caricaturale de ces activités de l’ombre. De même, il a eu accès aux archives privées de Bod Denard, le plus célèbre des mercenaires, mais qui occulte l’action des autres. L’ouvrage analyse toute la complexité de ces hommes, venus d’horizons politiques variés, aux ambitions et aux motivations diverses. Main secrète de la France en Afrique pour maintenir son influence dans les anciennes colonies, ils surent se détacher de la tutelle française pour se mettre parfois au service des Etats qui les employaient. On trouve chez eux la volonté de défendre l’Occident, la lutte implacable contre le communisme, et la construction d’amitiés fortes et viriles qui ont tissé des liens jamais vraiment dissous. Toute une partie de l’ouvrage est consacrée aux Comores, à ce sultanat du mercenariat, qui a tout à la fois marqué un apogée et la fin d’un monde pour les mercenaires. La fin de la Guerre froide a mis un terme à certaines pratiques et à certaines habitudes. Dans le nouveau monde qui s’ouvrait, la France n’a pas toujours su faire évoluer ses mercenaires, d’autant plus que l’image et le nom ont une connotation négative et que le droit international cherche à les condamner. Les mercenaires, toujours vivants, sont à réinventer.