Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Les enjeux de la Méditerranée

Accueil > Articles > Les enjeux de la Méditerranée

La Méditerranée est la mer des civilisations et des cultures ; elle est aujourd’hui la mer des dangers et des déstabilisations potentiels. Ces dangers sont le fruit de la stratification historique de la zone, qui produit aujourd’hui des chocs et des étincelles à venir. Il y a toujours beaucoup d’émotions à se baigner dans une mer qui a vu passer les Grecs et les Romains, les raids arabes et les Croisades, les Normands et les Anglais, l’expédition de Marc-Antoine et celle de Bonaparte. On n’en finirait pas d’écrire l’histoire de cette mer et c’est cette accumulation de strates historiques qui fait de ce lac romain un enjeu géopolitique majeur. Mais plusieurs défis et problèmes graves se profilent en Méditerranée qui vont accroître l’actualité des mois à venir.

Défis de stabilisation étatique

Nous avons déjà évoqué ici le cas de la Libye et de l’Égypte, pays instables pour des raisons diverses dont l’effondrement, surtout de la Libye, serait un danger grave pour l’Europe.
Le problème algérien est autrement plus compliqué. On n’en finit pas d’attendre avec angoisse la mort du président Bouteflika, dont on sait qu’elle ouvrira immédiatement un trou de chaos. Est-ce son frère cadet qui arrivera à prendre le pouvoir ? D’autres militaires ? Les frères musulmans ? La déstabilisation algérienne risque de se propager en Tunisie, pays affaibli, et au Maroc, dont la stabilité est fragile. Un effondrement du Maghreb est à craindre. Pour y faire face, il faudra comprendre la situation et disposer d’une armée efficace. Ne comptons pas sur nos partenaires européens pour nous aider, il y a longtemps qu’ils ont signé un bail à long terme avec l’Otan qui leur sert d’armée de substitution. C’est le retour aux mercenaires (dans une vision positive) ou à l’asservissement impérial (vision plus négative, et peut-être plus juste).

Lire la suite sur l’Institut des Libertés.