Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Le destin inachevé des baby-boomers

Accueil > Articles > Le destin inachevé des baby-boomers

Chronique parue dans l’Opinion.

Heureux destin que celui des baby boomers ? Ces beaux bébés nés après-guerre, entre 1945 et 1955 pour les plus nombreux, furent la première génération française à connaître la paix et l’abondance. Les 4 P se sont penchés sur leurs berceaux : paix, prospérité, plein emploi, progrès. Ils ont grandi dans l’euphorie de la reconstruction et dans la perspective d’une croissance infinie. Ils ont connu la 2CV et la R5 et, grâce à la baisse des prix de l’avion, ont été les premiers à pouvoir partir en vacances loin de l’Europe. C’est la génération Club Med dont l’offre touristique a suivi les évolutions de ces Bronzés. Ils ont vingt ans en mai 1968 et rêvent de briser l’ancien monde. Leur naissance fut un espoir pour le Général de Gaulle, leur jeunesse devient un problème.
Ils sont aussi les enfants de l’Atlantide, portant derrière eux un monde disparu.

Extinction du monde rural, dans lequel beaucoup ont grandi et qu’ils ont quitté pour venir s’installer en ville. Extinction du monde ouvrier et fermeture des grands centres industriels où leurs parents ont travaillé. Enfant de la ruralité, étudiant des usines, ils deviennent jeunes professionnels dans le tertiaire : c’est la première génération à avoir utilisé l’informatique de façon courante.

Lire la suite ici.