Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Lancement d’un nouveau cercle de réflexion

Accueil > Articles > Lancement d’un nouveau cercle de réflexion

Un nouveau cercle de réflexion a été lancé pour la droite : Ligne droite. Je n’en fais pas partie et je ne participe pas à leurs travaux, mais leur initiative me semble intéressante, surtout si elle permet de porter des idées novatrices et réalistes. J’ai interrogé l’un des fondateurs de ce site pour qu’il puisse présenter son projet.

Vous prenez une initiative le 9 janvier. Est-ce pour créer un nouveau parti ?

Non, pas du tout. Nous nous plaçons sur le terrain des idées, car nous considérons que la droite a été battue par manque d’idées. Nous pensons donc qu’elle doit se reconstruire à partir des idées. Et c’est à ce travail de reconstruction que nous nous sommes attelés en entreprenant la réalisation d’un logiciel complet pour la droite nouvelle dont la France a besoin. Non pas un programme ou des mesures, mais, au-delà du constat et de l’analyse de la situation, nous voulons proposer une vision et des ambitions collectives pour notre pays. Nous voulons aussi préciser le positionnement de cette droite nouvelle ainsi que les idées-forces qu’elle devrait porter dans tous les domaines. Nous expliciterons également la stratégie qui devrait être la sienne ainsi que les grandes lignes de l’action militante à mener, du langage à tenir et de la méthode gouvernementale à suivre.

Sur le fond, nous pensons qu’il n’y a plus d’espace politique pour la droite dans le champ clos du politiquement correct. Il faut donc en sortir et, comme on dit aujourd’hui, casser les codes. C’est notamment ce que nous faisons à propos de l’Europe, de l’immigration, du commerce international et de la justice.

Par exemple, sur le sujet de l’euro, pouvez-vous nous dire ce que vous proposez ?

Nous n’allons pas à ce stade déflorer ce que les internautes pourront commencer à découvrir le 9 janvier prochain, d’autant que le sujet est complexe. Nous pensons cependant que l’euro était dès l’origine porteur de réelles difficultés dans la mesure où l’on créait une monnaie unique pour une zone qui n’était pas homogène économiquement.

Pour autant, nous estimons que les problèmes que poserait aujourd’hui la sortie de l’euro sont tels que le retour au franc n’est pas la bonne solution. Il faut au contraire se tourner vers l’avenir et conserver l’euro, mais en en changeant radicalement le mode de gestion, et donc en réformant la BCE, pour en faire un instrument de la puissance économique européenne. L’euro devrait notamment devenir une monnaie internationale de change et de réserve qui serve l’Europe comme le dollar sert les États-Unis.

Peut-on savoir qui vous êtes et comment va se dérouler votre initiative ?

Nous sommes un groupe de Françaises et de Français inquiets du déclin de notre pays et mécontents des erreurs de la droite républicaine comme de la droite nationale. L’élection imperdable du printemps dernier n’aurait jamais dû être perdue. Elle l’a été parce que, du côté des Républicains, on n’a cessé de se soumettre à la gauche au point de ne plus rien avoir à dire face à M. Macron. Quant au Front national, c’est son programme passéiste qui l’a conduit à l’insuccès. Aussi avons-nous décidé d’expliciter les idées qui selon nous devraient animer la droite nouvelle que nous appelons de nos vœux. Nous le faisons de façon anonyme pour placer nos travaux à l’abri de considérations politiciennes d’hommes ou d’appareils.

Notre groupe est composé de cadres de l’industrie, de membres des professions libérales et de hauts fonctionnaires. Tous, nous considérons que la droite doit se recentrer sur la défense de notre civilisation tout en prenant en compte les réalités du monde d’aujourd’hui. Nous voulons en quelque sorte faire une synthèse entre tradition et modernité et tracer pour la France et l’Europe une voie nouvelle, celle de la Ligne droite.

Le groupe Ligne droite