Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

La défense de l’être et de l’identité

Accueil > Articles > La défense de l’être et de l’identité

Compte rendu de la table ronde de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération, sur le thème de la défense de l’enfance en Europe et en Russie.

Un CR étant toujours imparfait, même s’il essaye d’être fidèle à la communication, il n’engage que l’auteur de ce site, et non pas l’auteur de l’intervention.

Intervention de Paul-Marie Couteaux.

La question du mariage homosexuel pose la question de l’identité, du qui sommes-nous. Cette loi témoigne du refus de notre identité, notamment de notre identité sexuelle, mais elle s’inscrit dans un cadre plus large de refus de l’identité culturelle et raciale. On veut bâtir un homme sans identité, sans racine, sans être. Donc, l’homme est détaché de son humanité parce qu’il y a un refus de l’identité de l’homme. C’est donc une pure barbarie.

Or, la lutte pour l’identité de l’homme permet la réconciliation entre les deux poumons de l’Europe, que sont la Russie et le monde occidental, et notamment la France. Il n’est pas anodin que les deux seuls pays qui s’opposent vigoureusement à la destruction de l’identité soit justement la France et la Russie. C’est l’union des Grecs et des Latins face à l’unique adversaire qui est le nihilisme contemporain qui refuse l’identité de l’être. Il y a là, dans cette lutte pour la préservation de l’identité de l’homme, le fondement de la réconciliation et de la construction de l’Europe.

Le Général de Gaulle rappelait que « les choses veulent être ce qu’elles sont. » Il faut aider les choses et la nature à être. Le réel va pulvériser le nihilisme qui est un refus du réel et des faits. Il y a, face à nous, la perspective d’un grand renversement.

Cette défense de l’être et de l’essence, cet essentialisme, est incompréhensible pour les Etats-Unis puisque, pour eux, toutes choses peuvent être modelées. N’importe quelle personne, de n’importe quelle culture, peut s’assimiler au modèle américain, en adoptant le consumérisme mercantile. Le consumérisme participe à la destruction de l’être parce qu’il veut fonder un autre type d’être humain. Mais on ne peut pas vivre éternellement dans le rien et l’absurde. On ne peut pas refuser l’être et l’identité. La Russie et la France, en première ligne pour cette défense, deviennent les deux moteurs de l’Europe.