Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

L’esthétique de la liberté

Accueil > Articles > L’esthétique de la liberté

Toute société libre engendre la beauté, tout à la fois présente dans l’architecture des villes, dans le développement des arts et dans les comportements moraux. La liberté permet le vrai et le bien, mais aussi le beau, un autre des transcendantaux liés, lui aussi, à l’esthétique. Philippe Nemo retrace la genèse de la construction de cette société libre, en évoquant notamment l’œuvre de Saint-Augustin et de Grégoire de Nysse. A contrario, il montre à quelle laideur aboutit une société socialiste où la liberté est absente. Reprenant les démonstrations d’Hannah Arendt et de Friedrich Hayek, il explique comment se propage la laideur des comportements des personnes, obligées de mentir et de tricher pour survivre dans l’absurdité des normes.

L’originalité de cet ouvrage est de s’attacher à démontrer le lien existant entre liberté et esthétique. On savait que la liberté permet le développement économique, qu’elle favorise l’épanouissement intellectuel, et on découvre ici qu’elle permet également l’essor artistique des nations. L’ouvrage s’achève par un très beau développement sur l’esthétique du voyage, notamment à travers l’étude de l’œuvre de Marcel Proust. Par ce livre, Philippe Nemo continue d’analyser la société libérale, et de montrer ses bienfaits pour le développement scientifique et spirituel de l’humanité.

Pour approfondir l’ouvrage, vous pouvez écouter une émission que j’ai réalisée avec Philippe Nemo.