Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

L’UE a réformé la France

Accueil > Articles > L’UE a réformé la France

L’UE est un souffle de réforme

Si l’UE n’a pas apporté la paix en Europe, au moins a-t-elle permis aux Etats de faire de profonde réformes structurelles. Les opposants de l’UE oublient que c’est grâce à elle que la France a dû réformer son économie, et que de nombreux dirigeants pusillanimes et peureux se sont rangés derrière les instructions de l’Union européenne pour mener les réformes dont la France avait besoin.

L’UE a notamment permis de privatiser les services publics français. Qui regrette le temps des PTT, le temps où Air France était une compagnie d’Etat, le temps où l’on ne pouvait pas choisir son opérateur de téléphonie, où les autoroutes étaient la propriété de l’Etat ? Imagine-t-on revenir dans cette Union soviétique réussie qu’était la France des années 1980 ? On a trop souvent oublié que notre pays est l’un de ceux qui a le plus profité de la mondialisation, et que celle-ci crée de nombreux emplois sur notre territoire. Quand on se montre frileux face à l’ouverture du métro parisien à la concurrence, on oublie, où l’on ne sait pas, que la RATP exploite les bus de Londres. Qui ne rêve de trains qui ne soient plus en grève et d’un service de meilleure qualité ? Avec l’ouverture à la concurrence de l’exploitation des lignes de chemin de fer, se sera bientôt possible. Qui se plaint de la disparition des charbonnages de France et de la régie Renault ? Veut-on revenir au temps où les mineurs étaient des fonctionnaires ?

Nous n’oublions pas non plus que c’est grâce à l’UE que le monopole de la sécurité sociale a disparu et que les Français peuvent désormais s’affilier à la mutuelle de leur choix. Si, d’après France 5, 5 000 Français ont déjà franchi le pas, ils seront probablement des millions dans quelques années. Qui se plaint de la disparition programmée de la Sécu, hormis ceux qui ignorent tout de son fonctionnement ? L’UE a obligé la France à faire de profondes réformes structurelles, ce qui a assuré à notre pays une grande prospérité, et un développement inégalé sur les trente dernières années. Nos difficultés économiques ne sont pas le fait de l’UE mais de la politique française. Ce n’est pas Bruxelles qui nous a demandé d’imposer à outrance nos entreprises, de taxer fortement le travail à domicile, de détruire notre éducation et de mettre des entraves à la liberté d’entreprise.

C’est pourquoi une sortie de l’Angleterre de l’Union européenne ne serait pas une bonne nouvelle ; car il n’y aurait plus alors de pays insufflant un esprit de libéralisme, d’ouverture et de liberté dans cette structure. On peut redouter que les pays d’Europe se referment sur leurs frontières, sur leurs Etats et célèbrent de nouveau le culte de l’intervention étatique et de l’économie dirigée, avec les échecs que l’on a connu.

Sans l’UE, il est probable que les réformes essentielles n’auraient pas été faites. Ayons le courage de le reconnaître, de le dire, et de faire comprendre à la population que la libéralisation de l’économie a apporté un grand bienfait. Sinon, ne nous étonnons pas que le nouveau parti socialiste qu’est le FN fasse des scores importants.