Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

L’Italie veut enseigner le vin à l’école

Accueil > Articles > L’Italie veut enseigner le vin à l’école

L’Italie est un autre grand pays du vin, et les Italiens savent mettre leur patrimoine historique et viticole à l’honneur. Un sénateur italien classé à gauche, Dario Stefano, a déposé une proposition de loi pour introduire l’étude de la culture du vin à l’école. Son raisonnement est simple : le vin est un des piliers de la culture italienne, il est donc normal de l’enseigner dans les écoles d’Italie. De plus, apprendre aux enfants l’histoire du vin, sa fabrication, entrer dans ses arômes, est la meilleure façon de les préserver de l’alcoolisme. « Nous ne voulons pas apprendre à boire aux enfants, seulement les introduire dans la culture italienne. En effet, le vin est un des éléments de l’identité de notre pays. »

Il a reçu le soutien d’un ancien ministre de l’Agriculture qui a déclaré en substance la même chose que lui : le vin est un élément essentiel de l’histoire, de la culture et de l’identité de l’Italie. Il est donc normal de l’enseigner en classe et de transmettre le goût du vin dès l’école primaire. Enseigner la culture du vin, c’est aussi transmettre une consommation responsable de cette boisson. C’est prendre le contrepied d’une vision prohibitionniste qui cherche à éradiquer le vin de la culture et de la société, comme cela est mené en France depuis une trentaine d’année. La prohibition aboutit forcément à un échec : elle éradique la culture et elle renforce l’alcoolisme. Pour bien boire, il faut être cultivé, il faut savoir connaître le vin, son histoire et ses modes de production. En occultant cela, on renforce les risques de dérive dans l’usage des boissons.

Pour organiser depuis plusieurs années des dégustations de vin auprès d’étudiants et de lycéens, je peux témoigner d’une part du grand intérêt de cette tranche d’âge pour la culture du vin, d’autre part de la nécessité de jouer la carte de la culture et de l’éducation. Le vin est un monde merveilleux, qui offre des métiers divers et multiples, et qui introduit l’homme dans une culture immense. L’éducation du vin a toute sa place à l’école, si tant est que l’on considère l’école comme le lieu de la formation des hommes.

Source.