Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Histoire du Liban

Accueil > Articles > Histoire du Liban

Petit par la taille, le Liban a toutefois une spécificité dans le monde méditerranéen et occidental. Du fait de sa diaspora d’une part et de sa volonté de mêler de nombreuses communautés et de leur permettre de vivre ensemble d’autre part. On se souvient de la formule de Jean-Paul II le visitant en 1997 : « Le Liban est un message ». Cela ne suffit certes pas pour faire cesser une guerre qui secoue la région depuis les années 1970 ni pour se concilier ses envahissants voisins : Israël, Syrie, Turquie.
Entre la mer et la montagne, le Liban est à la fois une plaine et un rocher, avec ses célèbres cèdres. Il a vu passer les Romains, les Phéniciens et les Mésopotamiens, puis les Arabes, les Ottomans et les Français. Sa situation littorale lui confère une partie de son poids et de son prestige.

Xavier Baron a vécu plus de douze ans au Liban, comme correspondant de l’AFP. En plus de 500 pages, il dresse une histoire passionnée de ce pays attachant. Comme souvent avec ce type d’ouvrage, la période antique est résumée en quelques chapitres et l’essentiel du livre est consacré à la période contemporaine. Il est vrai aussi que c’est celle qui a le plus d’incidence sur la politique de cet État et sur l’enjeu qu’il représente pour la stabilité de la région. Après l’Irak et la Syrie, l’effondrement du Liban serait une catastrophe. Grâce à l’esprit de synthèse de l’auteur et à son sens des faits, on comprend mieux les imbrications multiples de ce pays.