Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Géopolitique des librairies

Accueil > Articles > Géopolitique des librairies

Quand les librairies nous ouvrent leurs portes

Quittons un instant la politique, les problèmes économiques et les tensions mondiales pour aller vers des sujets non moins essentiels : les librairies. Quand je me rends dans un pays étranger, il y a deux magasins que je visite en priorité : les centres commerciaux et les librairies. Dans les centres commerciaux, on comprend comment les gens vivent, ce qu’ils achètent et donc ce qu’ils consomment, on entre dans le cœur de leurs habitudes et de leurs pratiques quotidiennes. Dans les librairies, on comprend comment ils pensent, on découvre les débats intellectuels qui les agitent. Nous irons plus tard vers les centres commerciaux ; parlons cette semaine des librairies.

La France est gâtée certes, par le nombre et par la qualité. Pour autant, on peut regretter que nos librairies ne soient pas ce qu’elles devraient être, à savoir des espaces de vie. Trop souvent ce ne sont que des magasins de livres où des libraires surchargés ouvrent des cartons pour en remplir les rayonnages. Ces librairies-là n’ont pas d’avenir. Autant acheter ses livres sur Amazon puisque c’est le même prix et que c’est plus rapide. Les librairies qui survivront à la vente par correspondance sont celles qui ont une véritable valeur ajoutée, qui ne sont pas seulement des lieux où l’on vient pour acheter des livres, mais des lieux où l’on se rend pour partager une partie de vie. Ce modèle ne se voit pas trop en France ; dans les grandes villes européennes si. Petit florilège non exhaustif de quelques belles librairies.

Lire la suite ici.