Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Fêtes et traditions de Pâques

Accueil > Articles > Fêtes et traditions de Pâques

Si Pâques est, d’un point de vue théologique, la plus grande fête des chrétiens, il est toutefois associé à moins de traditions culinaires et festives que Noël. Pas de crèche ou de petit calvaire dans les foyers, pas de décoration dans les maisons, pas de contes de Pâques, comme il y a des contes de Noël, pas de chants populaires, comme il en existe pour Noël. La résurrection du Christ semble moins fêtée que sa nativité. De ce point de vue, Noël a pris le pas sur Pâques. Pourtant, il existe malgré tout toute une série de coutumes qui ancrent Pâques dans les traditions populaires.

L’agneau en premier lieu

L’agneau pascal est bien évidemment le centre du repas de Pâques. C’est l’agneau sacrifié par les Hébreux, peuple nomade qui consacrait la meilleure bête de leur troupeau à la fête du passage et de la fuite d’Égypte. Les recettes sont multiples. Dans son Grand dictionnaire de cuisine, Alexandre Dumas consacre quatre pages aux différentes façons de l’accommoder. Le méchoui d’agneau, tel qu’il est pratiqué au Proche-Orient et sur chaque rive de la Méditerranée est la façon la plus traditionnelle de le préparer, avec ces herbes amères dont parle régulièrement la Bible.
L’agneau, s’est aussi le Christ immolé, l’Ostie sainte offerte aux fidèles, qui ont l’obligation de communier à Pâques. Après la communion du matin vient la consommation de l’agneau rôti du déjeuner.

Lire la suite sur Aleteia.