Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Diplomatie et relations internationales : quels atouts pour la France ?

Accueil > Articles > Diplomatie et relations internationales : quels atouts pour la France (...)

La France, grande puissance mondiale, dispose de plusieurs atouts pour continuer à jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale. Des atouts qui sont bridés par un aveuglement idéaliste et une technostructure administrative, empêchant chacun le plein développement de ces potentialités.

1/ Formation et éducation. Un atout en désespérance.

La culture, les arts et l’intelligence sont des secteurs qui font la renommée du pays et qui participent de son rayonnement international. Que ce soit les écrivains, les philosophes ou les historiens, il y a un savoir-faire et un savoir penser français qui porte la puissance culturelle à l’étranger. Dans la librairie Feltrinelli de la gare Termini, à Rome, le rayon livres d’histoire est occupé par de nombreux auteurs français (Bloch, Braudel, Le Goff…). Le rayon littérature comprend lui de nombreux écrivains français. À Harvard, la librairie située en face de l’entrée de l’université propose elle aussi de nombreux auteurs, notamment dans le domaine de la philosophie : Derrida, Debray, Girard… C’est Alexis de Tocqueville qui fut l’un des premiers à parler de la puissance culturelle, dans sa Démocratie en Amérique, avant que ce concept soit repris au XXe siècle par Joseph Nye sous le terme de soft power. Or, la capacité à penser et à comprendre le monde est essentielle, d’une part pour infuser ses idées, d’autre part pour anticiper les problèmes à venir.

Mais pour avoir de grands penseurs, il faut avoir une école qui fonctionne. Pour avoir de grands écrivains, il faut être en mesure d’apprendre à lire correctement aux enfants. La faillite réelle et grandissante de l’Éducation nationale est à ce titre un grave problème pour la survie de la culture française et du maintien de la France comme grande puissance mondiale. Les derniers rapports internationaux sont très mauvais. L’étude TIMSS (2016) qui analyse la maîtrise des mathématiques classe la France 22e sur 22 des pays de l’OCDE. L’étude Pisa 2016 sur la maîtrise de la langue maternelle classe la France 26e sur 70 et dernière des pays de l’OCDE. Ces données sont alarmantes ; elles sont la conséquence directe du monopole éducatif.

Lire la suite.