Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

De l’automobile au mobilier : Gérald Fleury

Accueil > Articles > De l’automobile au mobilier : Gérald Fleury

Les mains de France. Gérald Fleury, créateur et concepteur de mobilier

Un artisan de Montesson.

Gérald Fleury, designer de voiture de sport, décide de revenir à ses premières amours, la création dans toute sa dimension. Des coups de crayons, des idées qui foisonnent voilà ce qui fait vibrer cet artiste. Une vague aperçue sur un rivage africain et c’est une chaise qui surgit. D’une seule pièce il associe les pieds et le dossier, des feuilles d’acier patinées sont ajustées les unes aux autres par des rivets. Cela donne une chaise qui multiple les courbes et les contre-courbes, les faux cercles et les lignes déviées.

On retrouve dans ses créations des éléments du langage automobile : l’acier, la résine et le carbone, l’aérodynamisme, et les encres qui fixent les couleurs ; ici jaune et bleue, là turquoise et rose.

La table reflet, sous ses allures simples, est une prouesse technique. Elle ne pèse que 65 kg. Le plateau de verre est fixé aux pieds par un système inspiré du sport automobile. De prime abord, on ne voit pas la fixation, ce qui donne l’impression que la table flotte dans l’espace. Elle peut supporter une charge de plus d’une tonne, ce qui témoigne de sa solidité. En acier brossé, les couleurs se reflètent et varient selon l’heure du jour et la luminosité de la pièce. Cela donne l’unité et l’authenticité de cette table qui évolue en fonction du temps.

Là, ce sont des feuilles d’acier qui font rêver à une proue de navire. Elle soutient le plateau du bureau qui part en se dilatant, soutenu à son extrémité par des sculptures en forme de mats de navire.

Les projets de ces pièces sont d’abord dessinés au crayon, puis une maquette à l’échelle 1 est réalisée, avant la production finale. Ce travail d’artiste a valu à Gérald Fleury d’être sélectionné par le jury du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main – Dialogues 2015. Il ne s’arrête pas là. Une création achevée appartient au passé, il faut sans cesse se renouveler, concevoir de nouvelles idées, et les projets foisonnent, en France et à l’international.

Si le sport automobile se niche dans le style et les matériaux de ses objets, elle est aussi présente dans la façon de travailler de Gérald Fleury, toujours tourné vers l’avant, le futur, et l’innovation des contraintes.

****

Site de Gérald Fleury.

(c) Les photos ont été réalisées par le studio Centaure, qui en conserve les crédits. Elles m’ont été aimablement transmises par Gérald Fleury pour illustrer cet article.

Agent d’art de Gérald Fleury : Gérald de Montleau.

Portfolio