Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

Comment le Vatican voit l’Afrique

Accueil > Articles > Comment le Vatican voit l’Afrique

Comment le Vatican voit l’Afrique

Selon la même idée que les Africains doivent trouver chez eux les solutions à leurs problèmes, l’Église se montre très réticente face aux mouvements de migrations, qui non seulement empêchent les pays de se développer, mais ne donnent pas de meilleures conditions de vie aux populations.

« En même temps, je désire adresser un appel aux jeunes : chers jeunes, le Synode vous demande de prendre en charge le développement de vos nations, d’aimer la culture de votre peuple et de travailler à sa redynamisation, fidèle à votre héritage culturel, en perfectionnant votre esprit scientifique et technique et surtout en rendant témoignage de votre foi chrétienne . »

L’Évangélisation doit notamment permettre de mettre un terme aux divisions des Africains, marquées par le sceau du sang, de la race et de l’ethnie. L’Église est convaincue que l’eau du baptême peut transcender le sang de l’ethnie, et donc faire taire les divisions et les oppositions et amener la paix sur le continent.

« Un autre défi reconnu par les Pères synodaux porte sur diverses formes de divisions qu’il faut apaiser par une pratique honnête du dialogue . Il a été remarqué avec raison qu’à l’intérieur des frontières héritées des puissances coloniales la coexistence de groupes ethniques, de traditions, de langues et même de religions différentes, rencontre souvent des difficultés dues à de graves hostilités réciproques. « Les oppositions tribales mettent parfois en péril, sinon la paix, du moins la poursuite du bien commun de l’ensemble de la société, et créent aussi des difficultés pour la vie des Églises et l’accueil des pasteurs d’autres ethnies . »
Et plus loin le pape ajoute : « La nouvelle évangélisation visera donc à édifier l’Église Famille, en excluant tout ethnocentrisme et tout particularisme excessif, en prônant la réconciliation et une vraie communion entre les différentes ethnies, en favorisant la solidarité et le partage en ce qui concerne le personnel et les ressources entre Églises particulières, sans considération indues d’ordre ethnique . »

Cet accueil doit permettre d’assurer la réconciliation des personnes, d’établir les conditions du pardon, et donc de la paix.

« L’Église en Afrique éprouve la nécessité de devenir pour tous un lieu d’une authentique réconciliation, grâce au témoignage rendu par ses fils et ses filles . »
« Le Synode a déploré des coutumes et des pratiques africaines « qui privent les femmes de leurs droits et du respect qui leur est dû » et a demandé que l’Église en Afrique s’efforce de promouvoir la sauvegarde de ces droits . »

Citations extraites de l’exhortation apostolique post-synodale L’Eglise en Afrique.