Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

À Cuba, la géopolitique de l’Europe est bouleversée

Accueil > Articles > À Cuba, la géopolitique de l’Europe est bouleversée

Article dans le Figaro Vox

La rencontre entre le Pape et le patriarche de Moscou à Cuba était en elle-même un événement historique majeur, mais on pouvait craindre qu’elle reste au stade du symbole : une accolade, des embrassades, de belles photos et rien de plus, même si cela aurait déjà été beaucoup. L’attente portait sur le contenu de la déclaration commune, négociée depuis deux ans, et dont rien n’avait fuité dans la presse. Or, loin de se contenter de fleurs bleues et de buonismo, cette déclaration affronte ouvertement les points qui fâchent. Sur de nombreux sujets, elle signe la réconciliation commune, et elle dessine une nouvelle géopolitique de l’Europe. Pour l’Ancien monde comme pour le christianisme, c’est une nouvelle page qui s’ouvre.

La guerre est finie !

La question uniate est le principal point de discorde entre les catholiques et les orthodoxes, qui n’ont pas apprécié l’union de Brest-Litovsk de 1596 où les chrétiens de Ruthénie ont rejoint l’Église de Rome. De même
La déclaration commune signée à La Havane peut être lue comme un traité de paix entre les deux parties.

L’Église catholique reconnaît que la solution uniate a correspondu à un temps de l’histoire, et que ce modèle ne doit pas être poursuivi ; l’Église orthodoxe reconnaît à ces mêmes uniates le droit de pratiquer leur foi, et renonce à les réintégrer dans son giron.

Suite.