Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

1914 : la grande illusion

Accueil > Articles > 1914 : la grande illusion

Georges-Henri Soutou. La grande illusion

La France a sa part de responsabilité dans le déclenchement de la guerre en 1914, et la France n’a pas su toujours défendre ses objectifs et ses intérêts, qui par ailleurs n’étaient pas toujours très clairs. Elle a couru derrière la paix, mais la désirait-elle vraiment ? La guerre fut longue, et la paix fut ratée : le traité de Versailles est un échec de la France : elle ne sut pas garantir la stabilité du continent.

Georges-Henri Soutou est un de nos meilleurs spécialistes des relations internationales, et notamment de la Première Guerre mondiale, à laquelle il a consacré sa thèse. Avec cet ouvrage, il élève réellement la réflexion intellectuelle. Finis les études sur les cas particuliers, sur les problèmes de conscience de tel ou tel soldat, sur les petites histoires et les petites affaires de la guerre. Ici, il analyse les rapports des puissances entre elles, les jeux de pouvoir diplomatiques, les volontés de puissance et les forces militaires. Cette guerre fut un conflit entre États, ayant des intérêts divergents, conduits par des hommes politiques dont les têtes et les objectifs ont évolué tout au long du conflit.

La France s’est illusionnée en pensant qu’elle pourrait établir une sphère d’influence sur le Rhin, que les traités garantiraient la paix à long terme, voire que l’unité allemande serait brisée. De tout cela, il n’en fut rien. Non seulement Paris n’a pas obtenu les buts recherchés, mais par son intransigeance et sa vision biaisée des événements, il a contribué à empêcher l’instauration d’un ordre international juste et assurant la sécurité. La France n’a pas gagné la guerre, et à en plus perdu la paix ; avec ses illusions.

Il faut saluer ce nouvel ouvrage de Georges-Henri Soutou, car parmi toute la production historique consacrée à la Grande Guerre, c’est une étude qui s’élève et qui propose une analyse percutante des événements et des imbrications internationales. On en revient aux fondamentaux de l’histoire des relations internationales et des conflits, et cela est de plus servi avec une intelligence rare des événements.