Jean-Baptiste Noé

Le site web d’un historien

jean Baptiste Noé sur Facebook Jean Baptiste Noé sur Twitter Jean Baptiste Noé sur Google+ Chaine Youtube de Jean-Baptiste Noe

89/ Parlare di vino

Accueil > Livres > 89/ Parlare di vino
  • 21 Acheter le livre

    Parlare di vino est accessible en format broché et kindle.
  • 20 Seine

    Chapitre 20 de Parlare di vino. La Seine, comme ultime retour. De sa première source à sa première bouche, des ruisseaux sursautant à la calme eau qui coule, la Seine, toujours, parce que c’est mon fleuve, parce que c’est ma colonne. Je pourrais bien aller sur les bordures du Tibre, apprendre ce (...)
  • 19 L’embouchure d’un fleuve

    Chapitre 19 de Parlare di vino. Qui peut nous prendre au sérieux quand nous disons qu’en matière culinaire nous devons beaucoup aux Anglais ? C’est à l’embouchure d’un fleuve mémorable, d’un fleuve rupestre, méandreux et collinaire que l’on appréhende le mieux le goût irrépréhensible des Anglais pour les (...)
  • 18 Champagne !

    Chapitre 18 de Parlare di vino. Il fallut garer la voiture au bas du village, la rue trop étroite et tortueuse ne permettait pas d’y monter. Nous gravîmes d’un pas dévoué la ruelle pentue, laissant les pavés déboités nous tordre les chevilles. C’était l’espoir et la joie qui nous guidait, l’espoir de (...)
  • 17 Cépages enchanteurs

    Chapitre 17 de Parlare di vino. A l’origine des vins il y a le vigneron, le climat, et le cépage. Boire un vin c’est aussi accéder à cette complexité de la nature : une vigne, et plusieurs variétés, pour multiplier les goûts, les arômes, le plaisir. Que l’on aime le cépage seul, dans la pureté de son (...)
  • 16 Schismes et hérésies du vin

    Chapitre 16 de Parlare di vino. Mon bon ami, le docteur Karl Wingner, que j’ai connu lors d’un voyage en Allemagne, m’appelle l’autre soir, au débotté, pour m’annoncer son passage sur mes terres. Arrivé de Stuttgart pour un congrès de quatre jours sur l’implantologie dentaire, il avait libéré une (...)
  • 15 La vodka du pope

    Chapitre 15 de Parlare di vino. C’est à moi que l’on a fait appel parce que je parle russe et que je connais le pays pour y avoir réalisé de nombreuses affaires du temps de l’URSS. Finalement pour un gastronome l’URSS c’était le bon temps : on y trouvait facilement des boites de caviar vendues au (...)
  • 14 Après la chasse

    Chapitre 14 de Parlare di vino. Le chien sait, il n’a pas besoin qu’on le lui dise. Le chien sait que son maître part à la chasse. Déjà il est au pied de l’escalier, les pattes posées sur la dernière marche, et la langue pendante de plaisir. Les fusils sont remisés au grenier, dans une pièce fermée, (...)
  • 13 Lumière du verre

    Chapitre 13 de Parlare di vino. Chaudes journées d’août dans les Yvelines. La pelouse n’en peut plus du manque d’eau continu. Quand un homme boit trop de vin, il devient rouge, mais quand l’herbe ne boit pas assez, elle devient jaune. Le rouge et le jaune sont les couleurs du manque de tempérance, (...)
  • 12 Il est des paysages

    Chapitre 12 de Parlare di vino. Il est des paysages de collines enchantées que la littérature a marqués dans ses rets. L’aiguille de Normandie est pour moi creuse à jamais, et j’attends que de l’écume jaillisse le gentleman, avec ses bijoux, ses tableaux, et l’enfant qu’on lui a pris. Je ne puis voir (...)

0 | 10 | 20